Depuis le 1er Août dernier, de nouvelles réglementations de l‘ESMA applicables au Forex, aux CFDs et aux options binaires, sont entrées en vigueur. Ces nouvelles lois concernent tous les Brokers Forex et CFDs soumis à la législation financière européenne, en bref de l’union européenne.

Dans cet article, nous verrons l’impact que cette réglementation aura sur le Trader particulier, des Traders comme toi et moi.

C’est quoi l‘ESMA / AEMF ?

ESMA : European Securities and Markets Authority, en français AEMF : Autorité Européenne des Marchés financiers.

C’est l’autorité financière chargée de la supervision et la régulation des marchés financiers en Europe. En d’autres termes, c’est la police des marchés financiers ; elle veille au respect des règles sur les marchés financiers et à la protection des investisseurs en Europe.

Quelles sont donc ces nouvelles règles sur le Forex ?

Nouvelle réglementation de l‘ESMA sur le Forex

La nouvelle réglementation de l‘ESMA sur le Forex est entrée en vigueur le 1er Août 2018, et tous les Brokers Forex et CFDs sont tenus d’implémenter les changements.

Quelles sont ces nouvelles lois, et qu’est ce qu’elles signifient pour le Trader particulier ?

La limitation de l’effet de levier

Ce changement est assurément celui qui aura le plus gros impact sur les Traders particuliers.

Si tu es un Trader expérimenté, tu sais que l’effet de levier permet de multiplier ses gains, mais malheureusement aussi les pertes. Désormais, les traders particuliers ne pourront plus de trader les devises majeures avec un effet de levier allant jusqu’à 400:1 ; C’est-à-dire qu’il était possible avant de trader avec 400 fois plus que le capital réel.

Exemple : Supposons que tu souhaites ouvrir un trade avec un mini-lot, donc 10.000 $. Avec un levier de 400:1, il t’aurait fallu seulement 25$ de capital au moins (10.000/400).

Avec la nouvelle réglementation de l‘ESMA, l’effet de levier a été limité à 30:1 pour les devises majeures et à 20:1 pour les devises mineures.

En se basant sur l’exemple précédent, cela veut dire que ; pour un trade de 10.000$ avec un levier de 30:1, il te faudra maintenant au moins 333,34$ de capital de Trading (10.000/30).

Cette nouvelle loi n’a rien de réjouissant pour les Traders expérimentés, qui vont devoir soit trader avec un plus grand capital pour maintenir leur niveau de gains d’avant. Soit il devront se faire classer dans la catégorie de Traders professionnels pour pouvoir continuer à trader avec un haut levier comme avant.

Pour les Traders débutants par contre, cette loi est à mon avis un grosse mesure de protection. Du moment où l’effet de levier est limité, les nouveaux Traders devront apprendre à trader le Forex sainement et en évitant de prendre de trop gros risques. Pour les débutants avec un petit capital, ils devront adopter un money management très défensif et se contenter de trader avec les micro, voire même nano lots.

La protection contre les soldes négatifs

Afin de protéger les Traders particuliers des crashs boursiers subits (Black Swan Event), comme celui occasionné en 2015 par la Banque nationale Suisse, la ESMA a émis une loi sur la protection des soldes négatifs.

Les courtiers ont désormais l’obligation de fournir une protection contre le solde négatif. En outre, ils sont obligés de fermer les positions de marge chaque fois qu’un compte dépasse 50% de la marge minimale requise. Cela signifie en d’autres termes qu’un Trader particulier ne peut plus perdre plus d’argent qu’il n’a dans son compte de Trading.

Fin des bonus d’ouverture de compte

Certains Brokers proposaient des bonus en argent ou en point de fidélité aux Traders pour l’ouverture d’un compte de Trading chez eux.

Désormais, il est interdit aux Brokers de proposer ce genre de bonus.

Toutefois, si tu as ouvert ton compte avant le 1er Août 2018 et que tu bénéficiais d’un bonus, ton Broker est tenu de l’honorer.

Avertissement sur les risques que comportent le Trading du Forex

Tous les Brokers devront désormais clairement signifier à leurs clients les risques que comportent le Trading du Forex, en y incluant le pourcentage de perte possible par trade.

En résumé, cette nouvelle réglementation de la ESMA est à saluer, car c’est une grosse mesure de protection des Traders inexpérimentés. En effet plusieurs Traders particuliers se lancent dans le trading du Forex sans aucune connaissance, dans l’espoir de devenir riche rapidement.

Les Traders les plus expérimentés qui souhaitent continuer à bénéficier d’un effet de levier haut, devraient changer leur statut en « Trader professionnel ».

Quoi qu’il en soit, il sera toujours possible de profiter des opportunités à la hausse comme à la baisse du marché du Forex. Avec un grand ou un petit capital, le trader débutant doit continuer adopter un money management défensif, et ne pas risquer plus de 3 % de son capital par trade.

Dis moi en commentaires ce que tu penses de la nouvelle loi de la ESMA sur le Forex.

A très vite!

Shares
  • Facebook
  • Pinterest
Guide pratique du trader débutant

Reçois ton ebook!

Le guide pour tes premiers pas dans le trading.

Tu y es presque! Check tes mails.

Pin It on Pinterest

Share This
%d blogueurs aiment cette page :